Stratégie ERASMUS+

OBJECTIF :

Dynamiser la mobilité des étudiants,

des enseignants et des personnels administratifs

pour ancrer toujours plus notre ouverture à l’international !

 

Notre établissement propose trois BTS tertiaires:                           

- BTS Comptabilité Gestion                                                            

- BTS Support à l’Action Managériale                                           

- BTS Tourisme   

                                                                           

Le Centre de formation du lycée propose:

- BTS Commercial Opérationnel  Management 

- Titre RNCP Responsable de la Paie et du Social                                                                                                                  - Diplôme Général de Comptabilité

              Non éligibles au programme Erasmus +

 

1-  Choix des partenaires

 

Le choix des partenaires relève de plusieurs critères, à savoir :

 

  • Les langues enseignées sur l’établissement qui sont l’anglais, l’espagnol, l’italien, l’allemand, le chinois et le japonais.

  • Le type de formations proposées, pour les établissements scolaires, relevant du domaine tertiaire, principalement l’administration, la communication, le commerce, le tourisme, la comptabilité, le management… ;

  • Le type d’entreprises, pour les structures d’accueil pour des stages et/ou formations, dans la mesure du possible,  en adéquation avec les diplômes préparés ;

  • La proximité géographique et/ou linguistique ;

  • La facilité d’accès pour nos étudiants` ;

  • Les desiderata des jeunes.

 

En ce qui concerne les régions géographiques, les enseignants comme les étudiants se destinent majoritairement vers des destinations européennes : l’Espagne, la Grande-Bretagne et Malte sont les destinations les plus prisées. Puis viennent l’Italie, l’Allemagne et l’Irlande. Le coût de la vie dans les pays nordiques, la Norvège, la Suède, le Danemark où l’anglais est couramment pratiqué,  est souvent un frein et ce malgré les bourses Erasmus.

 

Notre souhait est de nous ouvrir vers les PECO comme La Hongrie, la Pologne, la  Roumanie, la Serbie, la Lettonie, la République Tchèque… où l’on pratique l’anglais au quotidien dans les milieux d’affaires. Nous y travaillons car le coût de la vie y est tout à fait abordable, l’anglais y est parlé et surtout ces pays sont très demandeurs. Cependant, d’emblée les jeunes sont peu enclins à effectuer une mobilité sur ces destinations. A nous d’inverser la tendance !

 

Les destinations hors-Europe, les Etats-Unis, l’Australie, le Canada, l’Amérique du Sud séduisent les jeunes mais seule une minorité peuvent concrétiser leur mobilité vers ces destinations en raison des frais engendrés. Ce sont les étudiants des sections BTS Tourisme et quelques étudiants du BTS Support à l’Action Managériale qui investissent sur ces destinations.

Pour répondre à la demande de ces étudiants de BTS Tertiaires et être en adéquation à l’ouverture à l’international que nous prônons, nous proposons, à présent, dans le cadre de notre Centre de Formation un Bachelor Management et Business International avec un minimum de 3 mois de stage à l’étranger.

 

 

2 - Objectifs et groupes cibles

 

Les objectifs des mobilités étudiantes et des mobilités enseignantes sont complémentaires. 

Objectifs de la Mobilité étudiante pour les jeunes des BTS

 

  • Acquérir des compétences langagières et œuvrer pour le multilinguisme ;

  • Acquérir des compétences transversales comme, la capacité à réfléchir de façon critique, à être curieux et créatif, à prendre des initiatives, à résoudre des problèmes et à travailler en collaboration, à communiquer efficacement dans un environnement multiculturel et interdisciplinaire, à s’adapter au contexte, et à faire face au stress et à l’incertitude ; ces compétences font partie des compétences clés ;

  •  Renforcer et améliorer les compétences techniques professionnelles en communication, marketing, RH… dans un contexte international ;

  • Valider une expérience linguistique, culturelle et managériale dans l’environnement du pays d’accueil en pratiquant une langue de travail distincte du français ;

  • Susciter l’intêret pour les cultures étrangères et développer la citoyenneté européenne, et l’appartenance à une communauté riche de ses diversités.

 

Ces objectifs sont  déclinés, dès les premiers stages de BAC Professionnels, dans le cadre du continuum Bac-3/Bac + 3.  Notre objectif est de familiariser, au plus tôt, les jeunes avec la mobilité. Ainsi, lorsqu’ils intègrent le supérieur, ils sont déjà dans la dynamique de l’international. Cette mobilité devient un atout non négligeable aussi bien dans le cadre d’une poursuite d’études que d’une insertion professionnelle, en France ou à l’étranger, à l’obtention du BTS où elle occupe une place de premier rang en terme d’employabilité.

  

      Objectifs de la Mobilité enseignante et des personnels administratifs

 

  • Échanger des pratiques et innover dans la pédagogie (nouveaux outils, nouvelles méthodes) et le management ;

  • Renforcer la collaboration avec nos partenaires ;

  • Intégrer établissements scolaires et entreprises dans les formations en vue de créer de réelles synergies ;

  • Enrichir ses connaissances linguistiques et culturelles ;

  • Ouvrir toujours plus à la citoyenneté européenne.

 

Les enseignants, ainsi que les personnels administratifs sont encouragés à la mobilité et ce toutes disciplines confondues. Il s’agit de montrer aux jeunes que la mobilité n’est pas destinée uniquement aux professeurs de langues. Le professeur de philosophie, d’économie ou autres… qui part en mobilité doit être un exemple à suivre !

 

Nos groupes cibles les plus importants sont donc :

 

  •  Les étudiants de BTS 1ère année tertiaire, essentiellement BTS Support à l’Action Managériale et BTS Tourisme - même si quelques étudiants de BTS Comptabilité Gestion commencent à se manifester, notamment pour Malte -  dans la mesure où il est prévu, dans les référentiels de ces diplômes, 8 semaines de stage en fin de première année.

  • Les personnels enseignants et non enseignants, « premiers prescripteurs » de la mobilité, qui font leur possible pour développer des partenariats d’établissements scolaires ou d’entreprises. Leur parole est primordiale auprès des jeunes (et souvent indirectement des parents) en matière de mobilité !

 

 

3 - Organisation et mise en œuvre de projets de coopération européenne et internationale dans l’enseignement et la formation en lien avec des projets mis en œuvre dans le cadre du Programme

 

Nous avons l’intention de poursuivre notre ouverture à l’international, il s’agit notamment de :

 

- Communiquer encore plus auprès des élèves, familles et étudiants dès l’entrée dans l’établissement, avant même l’accès au BTS, sur la plus-value de la mobilité tant à titre professionnel que personnel ;

- Développer nos contacts entreprises et établissements, grâce à des coopérations institutionnelles, à des fins de stage ou de formation des enseignants et personnels administratifs dans l’objectif d’améliorer le niveau de qualification et de favoriser à terme l’employabilité des jeunes qui nous sont confiés ;

- Concrétiser des projets de coopération intra et extra Europe ;

- Partager des pratiques pédagogiques innovantes et favoriser les transferts de connaissances ;

- Favoriser l’inclusion en permettant au plus grand nombre et notamment aux étudiants boursiers d’accéder à la mobilité via Erasmus Stages ;

- Simplifier les procédures pour les étudiants candidats à la mobilité pour gagner en qualité et efficacité dans les démarches à suivre ;

- Impliquer davantage de professeurs hors des disciplines linguistiques ainsi que les personnels administratifs et de direction ;

- Préparer et suivre la mobilité des étudiants grâce à un accompagnement personnalisé et un relationnel constant avec l’entreprise d’accueil ;

- Contribuer à la reconnaissance et validation des compétences à l’aide de l’application du transfert de crédits (ECTS) via le supplément au Diplôme et à l’Europass pour valider ses compétences professionnelles ;

- Enrôler notre lycée général, qui, dépourvu de stages dans les formations, ne « touche » que trop peu à Erasmus, dans des échanges de jeunes et/ou partenariats stratégiques ;

- Parvenir à développer la mobilité études malgré la réticence des étudiants sur le niveau BTS ;

- Promouvoir la mobilité au niveau régional à travers notre partenariat avec le Pôle Métropolitain Nîmes Alès et la Maison de l’Europe en finançant un séjour linguistique et culturel à un petit groupe d’étudiants sur le Campus UCLAN, campus de l’Université de Preston, ville jumelée avec la ville de Nîmes ;

- Favoriser la mobilité inter-établissements en nouant également des partenariats collège/lycée ;

- Mixer des projets Education/Formation et des projets Jeunesse et Sport et mêler éducation formelle et non formelle via notamment l’accueil de Corps Européen de Solidarité…

 

… Dans le but de contribuer à la modernisation du système éducatif français par l’ouverture d’esprit via l’enrichissement des différences culturelles et tendre vers une meilleure employabilité couplée à un épanouissement personnel sur le territoire national et hors de nos frontières !

4 - Impact escompté sur la modernisation de l’enseignement supérieur

Notre établissement contribue, de la sorte, à la modernisation de l’enseignement supérieur pour les 5 priorités de stratégie de l’enseignement supérieur :

  • Augmenter le niveau de qualification pour former les diplômés et les chercheurs dont l’Europe à besoin 

Dans un contexte de mondialisation de l’économie, la réussite de nos jeunes doit, outre l’obtention d’un diplôme, « coller » au mieux au marché du travail auquel ils seront confrontés dans un futur assez proche. Les encourager à la mobilité et au multilinguisme, favorise l’acquisition de compétences langagières mais aussi de compétences transversales telles que l’esprit critique, la curiosité, l’ouverture à l’autre, la prise d’initiatives, l’autonomie… et contribue à l’augmentation de leurs qualifications. Les enquêtes auprès de nos anciens étudiants en attestent régulièrement au vu des poursuites d’études et des postes occupés en France, en Europe ou plus généralement à l’international notamment pour les sections Tourisme et Support à l’Action Managériale.

 

  • Améliorer la qualité et la pertinence de l’enseignement supérieur 

Les mobilités stages et formations permettent, à travers des contacts entreprises et établissements, une vision élargie de l’enseignement supérieur. Nos étudiants, enseignants et personnels non enseignants en maintenant et développant des liens constants à l’international appréhendent beaucoup mieux l’interculturalité et améliorent ainsi la qualité et la pertinence de l’enseignement supérieur.

 

  • Relever la qualité grâce à la mobilité et à la coopération transnationale 

La mobilité et la coopération transnationale, contribuent, notamment par l’intermédiaire des ECTS, le supplément au diplôme et l’Europass, à favoriser l’internationalisation scolaire et professionnelle de nos étudiants de BTS.

Ils ont ainsi la possibilité d’enrichir leurs parcours de formation et de répondre à la demande de leurs futurs employeurs, en quête permanente de « nouveaux talents » porteurs de compétences distinctives.

 

  • Faire du lien entre l’enseignement supérieur, la recherche et les entreprises pour favoriser l’excellence et le développement régional 

Collaborer avec des partenaires de l’enseignement supérieur est un point que nous nous efforçons de mettre en œuvre même si la reconnaissance du niveau BTS à bac+2 n’est pas homogène au sein de l’Union Européenne. Nous mettons tout en œuvre, à travers, notamment, notre partenariat avec l’Université de Nîmes pour la licence professionnelle « Connaissance du patrimoine » pour tisser des liens en particulier avec l’Institut du Tourisme de Malte.

 

L’ouverture de notre Bachelor Management et Business International, œuvre également en ce sens en proposant aux étudiants une immersion professionnelle d’un minimum de trois à l’international.

 

Collaborer avec des entreprises étrangères « fait grandir » personnellement et professionnellement, étudiants, professeurs et personnels administratifs. La mobilité stages nous permet d’ancrer cette dynamique année après année : les demandes de mobilités étudiantes sont toujours plus nombreuses et variées quant aux destinations.

 

Contribuer, via le Campus des Métiers et des Qualifications Gastronomie, Hôtellerie et Tourisme Occitanie, à soutenir, par la formation, les politiques territoriales de développement économique et social. Leur dynamique doit faciliter l’insertion des jeunes dans l’emploi. Ils peuvent en outre s’inscrire dans une synergie avec les pôles de compétitivité régionaux. Les campus des métiers et des qualifications participent de cette ambition. C’est pour répondre à ces enjeux que les collectivités régionales sont associées à la fois à la conception du campus et au développement des réalisations.

 

La richesse de ces coopérations favorisent l’excellence et le développement régional en augmentant les qualifications professionnelles de tout un chacun. Le Bureau des Relations Internationales de l’établissement y est particulièrement vigilant.

 

  • Améliorer la gouvernance et le financement

La participation au programme Erasmus nous permet de formaliser davantage notre volonté d’ouverture à l’international.

Tout d’abord, communiquer sur le programme européen Erasmus, dont l’impact et la notoriété n’est plus à démontrer au niveau européen et au-delà, enappliquer ses démarches, apporte crédibilité, transparence et nouvelles opportunités aux étudiants, enseignants et personnels administratifs.

Et, évidemment d’un point de vue purement financier, l’ensemble de la communauté éducative de notre établissement est sensible au soutien Erasmus qui, outre l’impulsion pour les personnels adultes, contribue à couvrir les faits notamment des 8 semaines de stage de nos étudiants en favorisant l’inclusion par l’accès à la mobilité aux plus démunis (étudiants boursiers).

La bourse régionale et l’effort financier de notre établissement sur les frais de transport sont également une aide précieuse pour nos jeunes, le principal frein à la mobilité chez nous, étant le financement.   

©2018 by Lycée Privé Saint Vincent de Paul. Proudly created with Wix.com